les Confrèries Rognonaises

Le Bon Ange

Cette confrérie est réservée aux jeunes gens, les plus anciens cahiers de comptabilité datent de 1829, ainsi que le liste des prieurs.
La coutume veut qu'un arbre de mai soit planté devant le siège de la confrérie
Sa charrette, ornée de feuilles ‘d'aubo' peupliers de Durance symboles de jeunesse, est tirée par une vingtaine de chevaux qui courent dans les rues du village.

Cette fête se déroule généralement le premier week-end de mai et dure 3 jours

La St Eloi

St Éloi Patron des Orfèvres auréola le travail manuel et principalement l'art de façonner les métaux,  sa devise ‘ Humilité, Charité, Espérance ‘
Ce saint patron possède dans l'église, son autel avec sa bannière et sa statue.

St Éloi est honoré chaque premier dimanche de décembre, anniversaire de sa mort.
Deux prieurs sont désignés chaque année avec leurs capitaines et sont à l'honneur durant toutes les festivités. 
Le défilé de la charrette ramée, tirée par une vingtaine de chevaux au galop, à lieu le deuxième dimanche de juillet.

S'en suivent festivités, musique et fêtes votives.

La St Roch

La confrérie de St Roch est née à Rognonas en 1881. Elle est placée également sous le patronage de St Joseph, chef de la Sainte famille; c'est pourquoi elle commémore également ce Saint chaque 19 mars. St Roch est invoqué contre la peste et les maladies contagieuses. On retrouve dans l'église de rognonas son autel avec sa statue.

 

La fête de St Roch est célébrée chaque année le dimanche qui suit le 16 août et se déroule sur quatre jours. Deux prieurs sont nommés chaque année.
La charrette attelée de cinquante chevaux richement harnachés est décorée des fruits et légumes du terroir, témoignages des paysans rognonais.
Elle défile le dimanche dans les rues du village, accompagnée d'un cortège d'arlésiennes, gardians et de musiciens. Les fruits et légumes sont ensuite distribués aux anciens.

 

La Charrette de la Brebis

La charrette de la brebis est une tradition de Noël chère à notre village.
Pendant la messe de minuit, quatre prieurs, revêtus d'un grand manteau de berger, coiffés d'un chapeau à large bord et portant un bâton avec une gourde de pèlerin, entrent dans l'église avec une petite charrette ornée de buis et tirée par une brebis.

Des enfants portant des agneaux suivent la charrette et les trois musiciens, une flûte, un tambour et le sonneur de timbales ferment la marche.